Enduire et crépir

Le plâtre brut – le moyen le plus simple d’enduire rapidement et joliment les murs

Il n’est pas du tout facile d’enduire ou crépir un mur de façon si régulière et si lisse qu’il puisse être tapissé par un professionnel par la suite. La situation est toutefois différente si vous ne voulez pas du tout appliquer de papier peint après avoir plâtré, mais seulement peindre le mur ou ne pas enduire du tout la surface de plâtre. Vous pouvez créer un beau crépi durable même si vous êtes un débutant complet – tout ce dont vous avez besoin est le bon matériel, quelques outils de base et un peu d’habileté manuelle.

 

Une grande invention : le plâtre adhésif

Avec le plâtre adhésif à base de gypse (plâtre adhésif plâtre), vous pouvez enduire ou crépir presque tous les supports. Mélangé à l’eau, le matériau à grain fin se transforme en une masse crémeuse qui peut être facilement appliquée et étalée à l’aide d’une truelle de maçon et d’une truelle de lissage. Grâce à son excellente adhérence et à ses multiples possibilités d’application, le plâtre adhésif est très apprécié des bricoleurs et des professionnels. Parce qu’il colle – correctement mélangé et appliqué – même aux vitres ou aux carreaux, il porte de nombreux surnoms amusants, par exemple “colle à plâtre”, “plâtre adhésif” ou “crachat de couguar”. Bien sûr, aucun professionnel ne vous conseillera de plâtrer du verre ou des surfaces vitrées, mais en tant que démonstration des propriétés pratiques du plâtrage, de telles expériences sont assez impressionnantes.


Le plâtre adhésif : un produit polyvalent très apprécié pour de nombreux usages

Remarque : les murs humides ou moisis ne doivent pas être simplement enduits, mais doivent d’abord être asséchés et assainis pour éliminer les causes du problème.
jusqu’à 30%

Conseil : trouvez les entreprises de peinture et de plâtrage les moins chères, comparez les devis et économisez.

 

Préparation du mur pour les personnes pressées

Le plâtre adhésif est le matériau idéal pour revêtir et embellir rapidement les murs ternis. Vous le trouverez surtout dans les vieux bâtiments, où des rénovations ont été effectuées de temps en temps, mais seulement les plus nécessaires. Ce faisant, une apparence de surface typique se développe au fil du temps – du vieux papier peint aux copeaux de bois, recouvert de deux à dix couches de peinture, qui ont visuellement adouci l’ancienne structure du papier peint et donnent au mur un aspect uniforme et un effet rénové seulement au premier coup d’œil.

En y regardant de plus près, vous remarquerez diverses traces qui montrent que de nombreuses personnes ont travaillé ici sans être trop préoccupées par les travaux préparatoires professionnels : des points de réparation et de remplissage enfoncés ou bombés, des transitions inesthétiques, des trous et des bouchons qui ont été recouverts de peinture de façon improvisée, des caches de prises et d’interrupteurs peints, des gouttes de peinture séchées et des “nez” ou de la peinture murale sur les cadres de portes et de fenêtres, sur les rebords de fenêtres, les plinthes et les plinthes.

Si vous ne voulez pas rénover le mur dans le même style (c’est-à-dire appliquer une autre couche de peinture aussi opaque que possible), un crépi rapide est une bonne solution. Et si vous utilisez du plâtre adhésif à cette fin, vous pouvez même vous épargner la peine d’enlever au préalable une couche de papier peint et de peinture bien adhérente sans laisser de résidus. Il suffit de briser l’ancienne surface de manière à ce que le plâtre adhésif ait un accès suffisant au plâtre de base pour pouvoir y adhérer fermement. Si elle peut pénétrer suffisamment profondément et adhérer à suffisamment d’endroits, les différentes zones n’ont même pas besoin d’être particulièrement grandes.


Fond d’écran. Plâtre sur les fougères avec du plâtre adhésif

Remarque : le crépi est beau, durable et offre un climat intérieur agréable. Toutefois, si vous souhaitez l’appliquer dans un appartement loué, assurez-vous d’obtenir au préalable l’autorisation de votre propriétaire. Si les murs doivent rester tapissables, le propriétaire peut vous interdire d’appliquer ce type de plâtre.

Avant de préparer les surfaces murales, prenez le temps de faire les travaux qui sont souvent réduits à néant lors de la rénovation. Fixez ou protégez les cadres de portes et de fenêtres, le bois et les surfaces peintes avec du papier d’aluminium. Enlevez également tout couvercle en plastique des prises et des interrupteurs, ainsi que les plinthes qui sont vissées ou clouées. Dans la plupart des cas, il suffit de nettoyer ces pièces pour leur redonner un aspect agréable, et lorsque vous les rattachez après les avoir plâtrées, les transitions en dessous disparaissent et vous obtenez un résultat propre et professionnel avec le plus simple des moyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *